Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/pm/public_html/wp-content/plugins/td-cloud-library/state/single/tdb_state_single.php on line 275

l'info en continu

Activismes de la CODECO à Djugu: le gouvernement note en partie l’absence d’une prise en charge totale des « Rendus »

- Publicité-

Dans le territoire de Djugu, en province de l’Ituri, l’activisme de certains membres du groupe armé de la CODECO est dû en partie à l’absence d’une prise en charge totale des « Rendus », c’est ce qu’a révélé le ministre de la défense nationale au cours du dernier conseil des ministres, tenu vendredi 18 septembre par visioconférence.

Il en est de même en territoire d’Irumu, où des miliciens FRPI en instance de désarmement et de démobilisation quittent leurs sites de
pré-cantonnement et peuvent représenter un danger.

- Publicité-

D’après Aimé Nkoy Mukena, ministre de la défense nationale et anciens combattants, des instructions ont été données pour que la situation des candidats à la démobilisation et au désarmement soit traitée en toute urgence.

Pour le Vice-premier ministre et ministre d’État en charge de l’intérieur et sécurité Gilbert Kankonde, les forces loyalistes poursuivent avec succès les opérations menées dans la partie Nord-Est du territoire national contre les groupes armés étrangers et nationaux qui troublent la quiétude de la population.

Il y a lieu cependant de relever quelques faits notamment, en Ituri où l’activisme des miliciens CODECO se ressent encore.

« Une mission officielle sécuritaire du Ministère de l’Intérieur s’y trouve.» a souligné Gilbert kankonde.

Serge SINDANI

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU