l'info en continu

Plus de 40 groupes armés locaux du Nord-Kivu prêts à déposer les armes

- Publicité-

Plusieurs groupes armés nationaux se disent prêts déjà à leur reddition, c’est une révélation du coordonnateur du Désarmement, Démobilisation et Réinsertion Communautaire (DDRC) en province du Nord-Kivu.

Katembo Makata Jacques precise que ces groupes armés ont déjà volontairement accepté de quitter la brousse afin de repondre à l’appel du Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

- Publicité-

Le coordonnateur du Désarmement, Démobilisation et Réinsertion Communautaire indique que ces combattants n’attendent que l’opérationnalisation dudit processus pour permettre à l’administration militaire mise en place au Nord-Kivu dans le cadre de l’état de siège, de s’occuper uniquement des groupes armés étrangers, encore actifs en province.

 « Les groupes armés ont compris notre message, le message du Chef de l’État qui demandait que les groupes armés locaux, au Nord-Kivu puissent se rendre pour donner la chance aux FARDC de traquer seulement les ADF qui sont un groupe étranger” a-t-il confié à nos confrères de la RTVH Butembo.

“ Ces groupes armés là, nous les avons identifiés. On les localise, on connaît leurs chefs, même leurs armes. Nous les avons déjà sensibilisés et ils sont prêts. Nous espérons que le Chef de l’État qui est l’initiateur de DDRC va lancer l’opérationnalisation de cette structure. Ce qui bloquait le déclenchement de ce processus, je pense qu’il fallait d’abord qu’on prépare le terrain », ajoute Katembo Makata Jacques.

Merveilles Kiro

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU