l'info en continu

Nord-Kivu : Plus de 4.000 cas de violences faites aux femmes recensées en 2020 ( CAFED)

- Publicité-

Le Collectif des Associations Féminines pour le Développement (CAFED), a tracé un tableau sombre des cas de violences sexuelles recensés au Nord-Kivu, une province située dans l’Est de la RDC, cela à l’occasion de la journée internationale de lutte contre les violences sexuelles en temps des conflits, célébrée le 19 juin de chaque année.

Plus de 4 mille cas de violences sexuelles et basées sur le genre ont été enregistrées au Nord-Kivu par le CAFED au cours de l’année 2020 dont plus de 250 seulement à Goma et à Beni.

- Publicité-

« au Nord-Kivu, les violences basées sur le genre et les violences sexuelles, sont encore observées dans tous les territoires et même dans les villes. Plus de 4.000 victimes ont été identifiées en 2020. Les violences faites aux femmes pendant et après les conflits restent un fléau inévitable lié à la guerre dans le contexte présent », indique le CAFED dans une déclaration parvenue à icikivu.com

Cette organisation qui espère que l’état de siège décrété au Nord-Kivu et en Ituri par le chef de l’État pourra aider à mettre un terme à ce cycle de violence, dénonce tout de même ‘’l’impunité dont jouissent les auteurs des violences faites aux femmes, ainsi qu’une faible application des textes de loi en la matière’’.

« Le Collectif des Associations Féminines pour le Développement encourage l’état de siège, tout en espérant qu’il va amener du changement dans l’éradication des groupes armés et mettre fin aux violences faites aux femmes », pursuit cette organisation.

Merveilles Kiro

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU