l'info en continu

Etat de siège: les avocats du Nord-Kivu dénoncent un « surpeuplement » dans les prisons suite au manque des magistrats militaires

- Publicité-

Depuis l’entrée en vigueur des mesures de l’Etat de siège au Nord-Kivu et en Ituri qui confère le pouvoir aux hommes des tenues, les maisons carcérales sont surpeuplées et même saturées par des détenus dont des dossiers sont en suspens.

Selon Maître Abel Ntumba, avocat au barreau du Nord-Kivu et bâtonnier de l’ordre des avocats, cela fait suite au manque d’encadrement de la masure prise par le président de la république Felix Tshisekedi en vue de ramener la paix dans l’Est du pays.

- Publicité-

Pour lui, les juridictions militaires auprès de qui toutes les affaires répressives de juridiction de droit commun ont été transférées sont en incapacité numérique de recevoir tous les cas.

“Que ca soit au niveau de l’auditorat, que ça soit au niveau des tribunaux et cour militaire, il y a très peu de magistrats qui ne peuvent pas répondre au besoin de la population du Nord-Kivu surtout pour les dossiers qui ont été transférés venant du parquet général, il se fait que beaucoup de cas sont restés en suspend. Les cas qui requiert cérélité, il n’y a aucune décision et la population de sait à quel saint se vouer” a-t-il indiqué.

Il insiste que cela fait qu’au delà du surpeuplement habituel de les prisons, il y a encore une augmentation exagérée des détenus.

“Tous les dossiers transférés avec prévenu chez les militaires ne sont pas instruits faute des magistrats militaires. Nous voulons que tous ces gens soient attendus et ce qui doivent être libérés soient libérés. »

Ce bâtonnier de l’ordre des avocats au barreau du Nord-Kivu dit s’être vu avec le Gouverneur militaire afin de lui expliquer cette situation dans l’objectif de trouver une solution rapide.

Merveilles Kiro

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU