l'info en continu

Ituri: plus de 10 000 personnes ont fui l’insécurité à Bukiringi et Gety (MSF)

- Publicité-

Bukiringi, village situé de la chefferie de Walendu Bindi, dans le sud d’Irumu en province de l’Ituri, se vide de ses habitants depuis vendredi 25 juin 2021.

Cela fait suite à l’attaque armée enregistrée vendredi dernier entre les rebelles ADF et leurs alliés aux miliciens de la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI).

- Publicité-

Selon le président de la société civile de Walendu Bidi, Gabriel Androzo, cité par la la radio Okapi, ces derniers sont tombés dans l’embuscade au cours de laquelle deux personnes ont été tuées.

L’on parle de deux éléments décapités, à en croire les sources sur place et leurs têtes ont été emportées par les bourreaux.
D’autres sources ajoutent que ces ADF ont réussi à emporter deux armes que portaient les miliciens FRPI.

Cette situation a créé une panique
à Bukiringi selon la société civile de Walendu-Bindi qui indique que la population ainsi que les personnes déplacées de la chefferie voisine, qui avaient fui des exactions de ces mêmes assaillants, ont vidé le milieu pour se réfugier à Matafu, Aveba et Gety.

Cette alerte a également été faite par l’organisation Médecin sans frontières (MSF) qui souligne avoir pris en charge une femme blessée lors des atrocités.

Suite aux violences continues dans le Territoire d’Irumu en Ituri, plus de 10 milles personnes ont dû quitter leur domicile et se déplacent entre Bukiringi et Gety, selon MSF sur place vendredi.

Une femme blessée a été soignée et évacuée à l’hôpital en appui au ministère de la santé de la RDC.

Merveilles Kiro

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU