l'info en continu

Nord-Kivu : les familles des détenus dans l’affaire Simba Ngezayo se tournent vers Félix Tshisekedi pour obtenir justice

- Publicité-

Après des multiples démarches tendant à éveiller les instances gouvernementales, les agences du système des Nations Unies de la thématique droits humains et les organisations non gouvernementales sur notamment les « entorses dans le processus judiciaires ayant caractérisé les arrestations des présumés suspects, la léthargie dans l’entame du procès en vertu de la loi », les familles des victimes des personnes arrêtées au Nord Kivu dans l’affaire Simba Ngezayo se tournent à nouveau vers la haute autorité du pays pour solliciter son implication, à travers une déclaration commune rendue publique ce mercredi 30 juin 2021.

« Tout en déplorant la perte de l’illustre disparu violement arraché à son fils et à sa famille biologique par des inciviques non épris d’amour, nous ne cessons de vous encourager à élucider les circonstances du décès de Simba Ngezayo pour que soient innocentés ceux qui ne sont liés ni de loin ni de près par l’infraction de meurtre », disent-elles.

- Publicité-

Elles ajoutent que ceci est un nouveau cri de cœur pour alerter le Président de la République sur « la sévérité de l’injustice entretenue par des agents corrompus contre des citoyens de classe sociale moyenne dont vous êtes le seul avocat impartial ».

Plus de 114 détenus dont des pères de famille, des enfants et femmes ainsi que des responsables d’entreprises croupissent loin de leur juge naturel sans avoir été entendu.

Et d’ajouter : « Autant vous vous souciez du sort de la famille biologique de Simba Ngezayo orpheline de leur digne fils dont l‘acte criminel ne doit pas rester impuni, autant nous vous prions de vous défaire de l’idée de rendre justice par l’injustice en laissant croupir dans une prison militaire dépourvue de nourriture et des soins de santé, des innocents qui se nourrissent de torture physique et du fait de vivre loin de leurs familles ».

À en croire ces familles, la mort de Simba Ngezayo tend à servir d’alibis au père biologique de feu pour « rendre des comptes à tous ceux qui lui sont opposés dans des conflits de spoliation de terre au Nord-Kivu et au Sud-Kivu et demandent la dissociation du fait de meurtre aux multiples conflits de terre ferait preuve de bonne administration de justice dans un Etat ambitieux de nettoyer la mauvaise renommée de ses cours et tribunaux.

En outre, elles sollicitent d’être reçues par le Chef de l’Etat à l’occasion de son séjour pour les écouter. Elles ordonnent également le transfert à Goma des prévenus pour un procès juste et équitable vers leur juge naturel afin que les responsabilités soient établies.

Par contre, au Conseil National de sécurité, elles exigent de se dessaisir du dossier en le transmettant aux instances judiciaires compétentes et de considérer les parties en conflit au même pied d’égalité sans distinction de rang social pour que la population congolaise dans toute sa diversité, se sente égale devant la loi. Et en fin, la libération des personnes qui seront considérées par la justice comme ne faisant pas partie de la chaine criminelle dans l’affaire de l’assassinat
Pour les représentants des familles victimes.

Merveilles Kiro

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU