l'info en continu

Kisangani: « Congo Palace, le luxueux hôtel 5 étoiles » de la CNSS non remis en service deux ans après sa réhabilitation

- Publicité-

Toujours pas de remise en service du luxueux hôtel Congo Palace, battu sur les terres de la Makiso, commune « miroir » de la ville de Kisangani, dans la Tshopo, plus près de deux ans après sa réhabilitation par la direction générale de la caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Le chantier de ce Bijou boyomais a été finalisé entre les mois de Juillet et Août 2019.

À Kisangani, des voix s’élèvent suite à une carence d’infrastructures hôtelières de l’État, pourtant, confie l’élite Boyomaise, il s’est fait ressentir un besoin pressant dans l’accueil des touristes, l’utilisation de cette dernière en matière didactique par les étudiants en hôtellerie, l’attente de la prestation des ouvriers, etc. Pour ce faire, une correspondance a été adressée, mercredi 28 Juillet 2021, au ministère national de l’emploi, travail et prévoyance sociale afin de faire part au gouvernement de toutes ces inquiétudes de Tshopolais.

- Publicité-

Auteur de la lettre, Francy Bangala Bonyoma, s’interroge cependant sur le pourquoi du retard enregistré pour une probable inauguration de cet emblématique hôtel qui semble déjà « incertaine. » Ce notable de la Tshopo veut de la lumière.

« La ville de Kisangani fut très honorée de la réhabilitation par l’État Congolais de l’emblématique hôtel, il y a plus de deux ans. Depuis la fin desdits travaux, la remise en service de l’hôtel Congo Palace à Kisangani demeure certaine. » martèle Francy Bangala.

« Je vous saurais gré de porter une lumière sur ce dossier afin d’étancher la soif des Boyomaises et Boyomais. » s’adresse-t-il au ministre national en charge de l’emploi, travail et prévoyance sociale.

Pour en faire un large échos, des copies de ladite lettre ont été transmises au chef du gouvernement Jean-Michel Sama Lukonde, à la ministre du portefeuille, au ministre des ITPR, au ministre du tourisme, au directeur général de la CNSS, au président de l’Assemblée provinciale de la Tshopo et aussi, au Gouverneur intérimaire de la Tshopo.

En août 2020, après évaluation des travaux effectués, Agnès Mwad, directrice de la CNSS, a annoncé l’inauguration imminente de cette œuvre. Dans cette même occasion, l’ancien ministre du portefeuille, Néné Ilunga Nkulu avait, devant les députés issus de la Tshopo, annoncé l’imminente inauguration de ce Bijou.

L’ancienne ministre nationale de l’emploi, travail et prévoyance sociale avait tout de même effectué, avec une forte délégation de la CNSS, une visite d’évaluation des travaux de réhabilitation de Congo Palace, en ce même mois.

Congo Palace, anciennement appelé « Hôtel Zaïre Palace » est un joyau dont le pavé du hall est fait en marbre et celui des chambres en bois d’ébène. Son confort en fait, décrit la CNSS, un hôtel 5 étoiles avec des chambres simples, des suites junior et une suite présidentielle. Son décor intérieur est une pure merveille, un vrai régal pour les yeux, grâce notamment à un mixage des cultures transparaissant dans le design du bâtiment. L’hôtel compte plus ou moins 95 chambres et représente les prestiges de Kisangani, ville d’espoir.

Serge SINDANI

- Publicité -

Laisser un commentaire

EN CONTINU